Dépression F32
Diagnostic en médecine générale

diagnostic de la dépression à l'intention du médecin généraliste traitement de la dépression à l'intention du médecin généraliste

Présentation des symptômes

  • Les patients consultent généralement en raison d'une tristesse, d'une perte d'énergie et d'investissement dans les activités quotidiennes.
  • Les patients peuvent aussi consulter initialement pour un ou plusieurs symptômes somatiques (fatigue, douleur...). Une consultation plus approfondie révélera des symptômes dépressifs.
  • Une irritabilité ou des troubles du comportement sont parfois au premier plan.
  • Certains groupes y sont plus sujets, par exemple : les femmes ayant récemment accouché, patients souffrant de la maladie de Parkinson, de sclérose en plaques ou dans les suites d'un accident vasculaire ou d'une chirurgie cardiaque...

Éléments diagnostiques
(constatés par le patient ou son entourage)

  • Abaissement de l'humeur ou tristesse.
  • Perte d'intérêt et de plaisir.
  • Les symptômes suivants sont souvent associés :
    • troubles du sommeil : insomnie (d'endormissement ou réveil précoce) ou hypersomnie ;
    • sentiment de culpabilité, faible estime ou confiance en soi, pessimisme ;
    • fatigue ou perte d'énergie, diminution de la libido ;
    • ralentissement psychomoteur ou agitation ;
    • troubles de la concentration, difficultés à prendre des décisions ;
    • troubles de l'appétit : anorexie ou hyperphagie ;
    • pensées ou gestes suicidaires (interrogez systématiquement vos patients déprimés sur la question du suicide : vous sentez vous à bout ? la vie ne vaut-elle pas la peine d'être vécue ? avez-vous déjà pensé à vous suicider ? avez-vous déjà élaboré des plans suicidaires ?).
  • Des symptômes anxieux, une nervosité ou une irritabilité sont fréquemment associés.
  • Des plaintes psychosomatiques (algies, lourdeurs de membres) peuvent être associées.
  • Des convictions délirantes (idées de damnation, de pourrissement intérieur...) et des hallucinations peuvent être présentes dans les cas sévères.
  • Il existe une rupture avec le fonctionnement antérieur et les symptômes dépressifs sont présents de façon continue depuis plus de 2 semaines.
  • L'épisode dépressif peut être isolé ou s'inscrire dans le cadre d'un Trouble bipolaire ou d'un trouble dépressif récurrent.
  • Les recommandations de l'afssaps pour le traitement des dépressions utilisent les critères DSM-IV-TR1 pour le diagnostic d'épisode dépressif majeur (c'est-à-dire caractérisé) et l'évaluation de sa gravité.

Diagnostic différentiel

Références et liens

1 Recommandations adultes de l'Afssaps :
Bon usage des médicaments dans le traitement des troubles dépressifs et des troubles anxieux de l'adulte :
http://www.afssaps.fr/var/afssaps_site/storage/original/application/4541761eb43e6042b30470ef558862b4.pdf