Troubles dissociatifs (de conversion) F44
Diagnostic en médecine générale

diagnostic des troubles dissociatifs (conversifs) à l'intention du médecin généraliste traitement des troubles dissociatifs (conversifs) à l'intention du médecin généraliste

Présentation des symptômes

  • Les patients présentent des symptômes majeurs et inhabituels tels que : crises épileptoïdes, amnésie, troubles sensitifs, troubles visuels, paralysie, aphonie, confusion de l'identité, états de transe ou de possession...

Éléments diagnostiques
(constatés par le patient ou son entourage)

  • Symptomatologie le plus souvent neurologique, ophtalmologique ou psychiatrique.
  • Symptomatologie inhabituelle ou discordante.
  • Survenue des troubles souvent soudaine et liée à un stress psychologique ou à des circonstances personnelles ou relationnelles difficiles.
  • Les symptômes et leur évolution peuvent être liés à la culture du patient.
  • Particularités :
    • Les symptômes et leurs retentissements peuvent être majeurs (par exemple : paraplégie), alors que le patient semblera calme et distant par rapport à la gravité de ses symptômes.
    • Les symptômes et leurs retentissements peuvent être majeurs (par exemple : paraplégie).
    • Ils peuvent avoir une dimension symbolique, reproduire une pathologie ancienne ou celle d'une personne de l'entourage l'entourage (épidémie conversive).
    • Ils peuvent être liés à la culture du patient.
    • Ils peuvent être suggestibles ou correspondre à l'idée que se fait le patient de la pathologie.
    • Ils peuvent varier selon l'attention accordée par autrui.
    • Leur gravité peut changer d'une minute à l'autre.
    • Il peut exister un besoin non conscient pour le patient d'être conforté dans un statut de malade (ne pas confondre avec de la simulation).

Diagnostic différentiel

  • Eliminez avec soin les étiologies organiques. Les premiers symptômes de certaines pathologies (par exemple : sclérose en plaques) peuvent ressembler à des symptômes dissociatifs.
  • Si les troubles deviennent chroniques, consultez la section sur les Troubles somatoformes inexpliqués.
  • Si des symptômes dépressifs significatifs sont présents, consultez la section sur la Dépression.