Troubles obsessionnels compulsifs F42 (TOC)
Prise en charge en médecine générale

traitement des troubles obsessionnels compulsifs à l'intention du médecin généraliste diagnostic des troubles obsessionnels compulsifs à l'intention du médecin généraliste

Information importante pour le patient et sa famille

  • Les TOC ne traduisent pas un trouble de la personnalité mais constituent une pathologie neuropsychiatrique.
  • Le traitement associe antidépresseurs et psychothérapie.

Conseils spécifiques à l'intention du patient et de sa famille

  • Le patient n'est pas responsable de ses TOC et les conflits à ce sujet doivent être évités.
  • Les traitements du TOC sont généralement efficaces mais nécessitent beaucoup d'investissements de la part du patient et de ses proches, et s'envisagent sur le long terme.
  • Il est important de dépister tous troubles anxieux ou dépressifs qui viendraient compliquer l'évolution de la pathologie.

Traitement

  • Le traitement du TOC repose en première intention sur l'utilisation d'antidépresseurs pour une durée de 12 à 24 mois 1. Des antipsychotiques peuvent être associés dans un second temps.
  • Les anxiolytiques peuvent être prescris de façon ponctuelle.
  • Les thérapies comportementales et cognitives (en particulier technique d'exposition avec prévention de la réponse) peuvent être associées au traitement médicamenteux.
  • Des techniques neurochirurgicales d'électrostimulation sont utilisées avec succès dans les formes sévères et résistantes.

Consultation spécialisée

  • En cas de TOC avéré, une consultation spécialisée associant le patient et ses proches doit être envisagée.

Références et liens

1 Recommandations adultes de l'Afssaps : Bon usage des médicaments dans le traitement des troubles dépressifs et des troubles anxieux de l'adulte :
http://www.afssaps.fr/var/afssaps_site/storage/original/application/4541761eb43e6042b30470ef558862b4.pdf

Association française de personnes souffrant de Troubles Obsessionnels et Compulsifs :
aftoc.club.fr