Troubles dissociatifs F44
Prise en charge en médecine générale

traitement des troubles dissociatifs (conversifs) à l'intention du médecin généraliste diagnostic des troubles dissociatifs (conversifs) à l'intention du médecin généraliste

Information importante pour le patient et sa famille

  • Certains symptômes n'ont parfois pas d'origine médicale évidente. Ces symptômes peuvent être provoqués par des chocs émotionnels.
  • Les symptômes disparaissent généralement rapidement (entre quelques heures et quelques semaines) et ne laissent aucune séquelle.

Conseils spécifiques à l'intention du patient et de sa famille

  • Identifiez les difficultés ou les stress récents (mais il n'est pas nécessaire que le patient établisse un lien entre ces stress et ses symptômes).
  • Insistez positivement sur l'amélioration de l'état général du patient. Il est déconseillé d'insister sur la question des symptômes.
  • Conseillez au patient de se reposer brièvement et d'éviter les stress, puis de reprendre ses activités habituelles. Déconseillez un repos ou un retrait prolongé des activités habituelles.
  • Envisagez des stratégies de gestion du stress et des techniques résolution de problèmes ou un recours à une thérapie interpersonnelle en cas de problèmes relationnels

Traitement

  • Evitez la médicalisation, si nécessaire préférez des traitements paramédicaux ou des sédatifs légers.
  • Dans les cas où un épisode dépressif majeur est associé, le traitement antidépresseur, en améliorant l'humeur, peut avoir un effet sur les symptômes.

Consultation spécialisée

  • Envisagez une consultation spécialisée si les symptômes durent plus d'une semaine.

Ce qu'un médecin pourrait dire à une personne souffrant de troubles dissociatifs.