Neurasthénie F48.0 et Syndrome de fatigue chronique
Prise en charge en médecine générale

traitement de la neurasthénie à l'intention du médecin généraliste diagnostic de la neurasthénie à l'intention du médecin généralistee

Information importante pour le patient et sa famille

  • Les périodes de fatigue et d'épuisement sont fréquentes et généralement temporaires.
  • Une prise en charge est possible et permet généralement une amélioration.
  • Il est préférable que la convalescence inclue des activités visant à améliorer progressivement l'endurance du patient.

Conseils spécifiques à l'intention du patient et de sa famille

  • Conseillez au patient de se reposer pendant une courte période (moins de deux semaines) qui sera suivie d'un retour progressif aux activités habituelles.
  • Réhabilitez l'endurance du patient grâce à un programme augmentant progressivement (chaque semaine) les activités physiques.
  • Insistez pour que le patient pratique des activités agréables. Encouragez-le à recenser les activités qui ont été positives dans le passé.
  • Expliquez au patient les principes d'une bonne hygiène de vie, de sommeil en particulier (cf. Troubles du sommeil).
  • Utilisez les méthodes structurées de résolution du problème pour contrôler le stress.

Traitement

  • Aucun traitement médical n'a été établi. Si la neurasthénie est associée à d'autres troubles mentaux ou physiques, ces derniers peuvent nécessiter un traitement.
  • Les antidépresseurs peuvent être utiles pour atténuer les symptômes douloureux et la fatigue, indépendamment d'une symptomatologie dépressive. Il faudra tenir compte chez ces patients d'une propension accrue aux effets indésirables.

Consultation spécialisée

  • Envisagez une consultation spécialisée si des symptômes sévères persistent après plus de trois mois.

Ce qu'un médecin pourrait dire à une personne souffrant de neurasthénie.