Troubles hyperkinétiques F90
(trouble déficit de l'attention/hyperactivité)
Prise en charge en médecine générale

traitement des troubles hyperkinétiques à l'intention du médecin généraliste diagnostic des troubles hyperkinétiques à l'intention du médecin généralistee

Information importante pour le patient et sa famille

  • L'enfant n'est pas responsable de son comportement hyperactif. Celui-ci est provoqué par une déficience souvent innée de l'attention et du self-control.
  • Ce trouble peut nécessiter un traitement médicamenteux, qui dans la plupart des cas, améliorera nettementles symptomes. Le traitement sera parfois associé à une psychothérapie ou à un soutien familial.
  • Les résultats des traitements seront d'autant meilleurs que les parents accepteront la situation et resteront calme face aux comportements de leur enfant.
  • Les enfants souffrant de ce trouble auront souvent besoin de plus d'attention que les autres enfants.
  • Certains enfants hyperactifs continuent à avoir des difficultés une fois adultes mais la plupart du temps les symptômes s'atténuent avec l'âge.

Conseils spécifiques à l'intention du patient et de sa famille

  • Encouragez les parents à récompenser l'enfant et lui accorder de la reconnaissance lorsqu'il arrive à se concentrer.
  • Evitez les punitions. Par ailleurs, les mesures disciplinaires doivent être immédiates (dans l'espace de quelques secondes) pour être efficaces.
  • Conseillez aux parents de discuter de ces problèmes avec l'enseignant, et envisager certaines mesures spécifiques (asseoir l'enfant en début de classe, tenir compte de ses difficultés lors des travaux scolaires...).
  • Insistez sur l'importance de limiter les risques de distraction, surtout pendant le travail scolaire.
  • Les activités sportives ou physiques peuvent aider à extérioriser les excès d'énergie.
  • Encouragez les parents à rencontrer un psychologue ou un conseiller scolaire.

Traitement

  • Dans les cas sévères, des médicaments psychostimulants peuvent aider à accroître l'attention et réduire l'hyperactivité. L'avis d'un spécialiste est nécessaire.

Consultation spécialisée

  • L'instauration d'un traitement médicamenteux ( méthylphénidate) se fera en milieu spécialisé ( pédiatrie ou pédo-psychiatrie).
  • Une thérapie comportementale peut améliorer l'attention et le self-control.

Ce qu'un médecin pourrait dire au(x) parent(s) d'un enfant souffrant troubles hyperkinétiques.

Références et liens

Expertise INSERM : Troubles des conduites chez l'enfant et l'adolescent :
http://ist.inserm.fr/basisrapports/trouble_conduites/trouble_conduites_synthese.pdf.